13 todo à ne pas oublier sur Google ads pour rester rentable en 2024

Une nouvelle approche des campagnes payantes

2023 est une année cruciale pour les comptes Google Ads. C’est l’année où il faut abandonner les anciennes méthodes de gestion manuelle pour embrasser l’automatisation. Ou il faut accepter que l’on ne gere plus un compte, mais un algorithme…

Si vous ne vous adaptez pas, vos campagnes risquent de perdre en efficacité face à la concurrence, dont l’algorithme sera plus efficace que le votre pour trouver des futurs clients.

Que cela signifie-t-il au quotidien ?

Maitriser les données et comprendre comment bien la récolter (cookies, données first party, etc.) devient un impératif pour nourrir l’algorithme publicitaire.

Savoir créer des pages de vente efficaces (comprendre les biais cognitifs, améliorer le taux de conversion, etc.) sera obligation pour se différencier.

Maîtriser l’intelligence artificielle et aiguiller les algorithmes de Google ads, ceux la meme qui vont dépenser votre budget et bientôt rédiger vos annonces !

Être doué en création de contenu pour sortir de la dépendance du SEA (dont le cout par clic augmente chaque année) et utiliser tout l’inventaire disponible de Google.

Voici 13 actions à tester pour rester à jour et garder vos campagnes à flot :

L’ environnement legislatif et la protection de la vie privée

1. Avoir un bandeau cookie (aussi appelé CMP)

Il est obligatoire d’afficher un message (bandeau cookie) sur votre site web demandant aux visiteurs leur accord pour suivre leur activité. Cela est nécessaire pour analyser l’efficacité de vos publicités sur Google Ads. Si le visiteur ne donne pas son accord, vous ne pouvez pas suivre ses actions sur votre site via Google Ads.

A partir de 2024, Google vérifiera si vous avez bien mis ce bandeau de consentement sur votre site. Ne pas le faire vous empechera à minima d’utiliser les audiences et le remarketing .

2. Mettre à jour vos conditions générales d’utilisation (CGU)

Vérifiez que vos CGU reflètent bien ces nouvelles règles de confidentialité.

3. Adapter votre stratégie marketing :

Préparez-vous à gérer vos campagnes marketing de manière plus globale, en utilisant un outil de gestion de la relation client (CRM). Les mesures de performance comme le CAC (Coût d’Acquisition Client) et le ROAS (Retour sur Dépenses Publicitaires) seront de moins en moins fiable dans Google Ads.

Nourrir les algorithmes

Google ads peut maintenant écrire vos annonces, choisir des mots-clés, et mettre à jour vos images pour vous. C’est un gain de temps considérable, et sur certainnes campagnes même imposé par la régie… Pour que cela fonctionne bien, vous devez fournir des informations à l’intelligence artificielle (IA) de Google.

4. Commencer a collecter des données « first party » :

Les données que vous collectez via les cookies dans les navigateurs vont diminuer. Cela est dû à l’utilisation croissante des bloqueurs de publicité, à la fin des cookies tiers sur Chrome, et à l’obligation d’avoir un bandeau de consentement pour les cookies.

Vous devez trouver d’autres moyens de donner à Google des informations sur l’efficacité de vos campagnes et sur le type de clients que vous voulez attirer. Pour cela, utilisez des données « first party », c’est-à-dire des informations que vos clients ou visiteurs vous donnent directement (comme les emails, noms, numéros de téléphone, etc.) sur les formulaires. Il va être nécessaire de garder ces informations précieusement afin de les renvoyer via un CRM ou Zapier à Google ads, dès mi-2024.

5. Tester les nouveaux outils Google

Installer le Mode Consentement v2 : il s’agit de transmettre à Google 4 types d’état du visiteur du site. Acceptation des cookie ? Acceptation de la récolte d’email ? Cela permettra à Google d’assurer le respect de la réglementation et de modéliser le comportement des visiteurs ayant refusés le bandeau cookie. L’objectif est d’estimer le comportement pour continuer à identifier les campagnes qui fonctionnent ou non.

Installer le suivi avancé pour le web: il s’agit de faire matcher votre client avec la base d’utilisateur Google (issue de gmail). Cela permet de mieux comprendre leur comportement et d’orienter l’achat de publicité par l’algorithme. Il vous faut mettre à jour vos CGU, vos formulaires, et vos tag pour que cette option fonctionne. L’impact est encore difficillement mesurable (voir l’onglet diagnostique sur Google ads).

Envisager la Technologie Serveur Side : Dans certains cas, cela peut aider à collecter plus de données first party et fiabiliser votre data (moins de dépendance des navigateurs safari et mozilla sur la durée de stockage, moins d’ad blocker, ect)

Installer Google Analytics 4 : Permet d’utiliser des options supplémentaires de ciblage et de remarketing dans Google ads.

Pour maintenir de bonnes performances de vos publicités sur Google Ads en 2024, il est essentiel de s’adapter à ces nouvelles méthodes de collecte et d’utilisation des données « first paty »

L’email devient le nerf de la guerre !

Les nouvelles campagnes Google ads et la vidéo

Google encourage maintenant les annonceurs à essayer de nouvelles sortes de campagnes, souvent moins coûteuses que les publicités traditionnelles sur les moteurs de recherche (aussi moins intentionniste)… Un accent particulier est mis sur les vidéos et l’intégration de youtube dans les stratégie d’acquisition !

On peut y voir le début d’une concurrence frontale avec Meta, Google souhaitant montrer qu’il peut intervenir partout dans le parcours clients afin de capter plus de budget de la part des annonceurs :

la considération : Youtube ads

la conversion : le moteur de recherche (SEA)

6. Tester Performance Max

Avec « Performance Max », Google utilise tout son inventaire pour vous aider à trouver les bons clients. Display, Youtube, Gmail, Discovery, ect… Si vous ne fournissez pas de vidéos et d’images de qualité, Google va en créer pour vous, mais elles sont souvent de mauvaises qualité.

7. Créer des vidéos de qualité (en motion design pour baisser les couts) :

Pensez à produire des vidéos, soit en studio, soit en utilisant le motion design. et surtout n’oubliez pas de produire 2 formats !: Le 16/9 et le vertical.

8. Concevoir des Visuels Uniques :

Créez des images spécifiques pour chaque campagne Performance max. Évitez les approches génériques pour attirer plus d’attention. Une campagne Performance max = une intention d’achat = un ensemble de visuel + une vidéo.

Les nouveautés en cours de tests

Certaines fonctionnalités de Google Ads sont encore en phase de test et n’ont pas prouvé leur efficacité. Il est conseillé de les essayer prudemment dans une campagne spécifique avant de les utiliser sur l’ensemble de votre compte.

9. L’application des mots clés en « large » sur toute une campagne :

Évitez d’appliquer cette option à l’ensemble de votre compte sans l’avoir testée sur une campagne spécifique. Si la pertinance des mots clés en « large » a fortemment augmenté en 2023, il est encore intéressant de garder un type de correspondance en « exact ». N’oubliez pas que le large ne fonctionne bien qu’avec des encheres en smartbidding (CPA cible par exemple) et un compte qui fontionne déjà, enrichit de nombreuses conversions.

10. La rédaction d’annonces / composants / vidéo automatique :

Attention ici ! Les résultats sont encore assez peu concluants. Ne cochez pas les cases de rédactions automatiques sans passez sur une campagne de test en amont. Et n »oubliez pas : Google se base sur le contenu de votre site pour optimiser ou rédiger entierement des annonces… Vous devez impérativement avoir des catégories d’URL et un contenu textuel mis à jour + des balises H1 bien rédigées.

11. L’audience élargie en display :

Assez peu concluante à son lancement, on commence à voir sur les comptes de l’agence webloom une vraie pertinence à laisser Google « élargir » la diffusion des vos annonces display à une audience plus large. Un peu comme le Lookalike sur Meta ads. A décocher en remarketing, mais à tester sur les campagnes d’acquisition.

Les bandeaux d’alertes

🔍 Trop souvent oubliés, les bandeau d’alerte sur l’interface ont vu leur nombre explosés cette année. Pourtant, certains sont obligatoire pour garder le compte actif !

12. Vous devez à tout prix agir si vous observez un bandeau d’alerte jaune sur votre compte. Exemple :

  • Faire la demande de validation G2 (meme si vous n’êtes pas une banque)
  • Faire la certification de l’annonceur
  • Avoir une 2eme carte bleue en moyen de paiement secondaire

La performance max

Cette campagne, encore en phase beta, semble être un élément clé pour Google. Avec beaucoup de communications et de recommandations, il est probable qu’elle devienne la campagne principale en 2024.

Que vous soyez pour ou contre la perte de contrôle due à cette nouvelle méthode, il est crucial de la tester soigneusement avant de prendre une décision.

13. Prendre le temps de bien configurer une Performance max :

Regardez régulièrement l’onglet « Insights » pour comprendre les performances de votre campagne.

Incluez des thèmes qui décrivent clairement le service que vous proposez dans la partie « themes de recherche ».

Etre noté en « excellent » par Google à tout prix ! Cela veut dire avoir plus de 15 visuels, une vidéo, et 15 titres d’annonces textuelles.

Bloquez les pages web vers lesquelles vous ne voulez pas que Google redirige les utilisateurs.

Envoyez à la campagnes des données d’audience provenant de votre CRM ou de Google Analytics 4 comme signal d’audience.

En Résumé :

2024 sera une année charnière. On s’approche de la fin de « l’ultra ciblage », ou chaque action de l’internaute est connue et utilisées à des fins d’analyse, pour aller vers une automatisation totale des campagnes marketing, basée sur des modeles mathématiques.

Les gagnants seront ceux qui nourrisent au mieux l’algorithme… mais pas seulement. Les questions de différenciation, de marketing vont revenir au centre de la performance. Il ne sera plus possible de vendre un produit « moyen » simplement en se basant sur une ultra personnalisation des campagnes et sur la data, comme sur les dernières années. De plus en plus, réussir sur Google ads va passer par le contenu de votre site et la cohérence de votre marketing !

Accélérer sa croissance grâce à Google ?

Remplissez notre questionnaire en 2 minutes pour être contacter par un expert webloom. Nous analysons gratuitement votre marché, pour identifier les opportunités SEO / Google ads à mettre en place.